COP 21 : négociations internationales et actions citoyennes

UPEDD

Par Marie Tiphagne, co-secrétaire du Parti de gauche 94

Je me suis penchée ce soir avec l’assistance de l’Université de l’eau et du développement durable sur la question « COP 21 : négociations internationales et actions citoyennes ».

Quand on sait que cette grande discussion entre gens de bonne compagnie est (très) largement financée par de grands groupes peu connus pour leur sens du long terme et du bien commun, peu en pointe dans la prospective et le soutien aux économies d’énergie et aux énergies du futur, mais plutôt actifs dans la course au profit à tout crin, on se dit qu’il vaudrait peut-être mieux préférer le second terme de la phrase.

Il semble qu’en marge de l’espace de négociation soit prévu une sorte de village citoyen dont je ne connais pas encore les heureux participants. Et si cet espace, sachant s’organiser comme les Parisiennes qui ont marché sur Versailles un beau matin d’octobre 1789, se décidait à mettre la pression sur les négociateurs pour obtenir de réelles avancées ?

On peut rêver. Non, on doit rêver. Sinon vie serait décidément bien désespérante.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :